AUBERVILLE 

Canton de Dozulé

Les habitants de la commune sont des Aubervillais, Aubervillaises


Novembre 1866   -   Découverte d'un cadavre.   -   Vendredi dernier, il a été trouvé sur le rivage de la mer, près d'Auberville, canton de Dozulé, le cadavre du sieur Auguste Cuiret, âgé de 39 ans, ouvrier briquetier. Le corps ne portait aucune trace de violence.  

 

Décembre 1867   -    Les médaillés.   -    Le ministre de la marine et des colonies, par décisions rendues en septembre et octobre derniers, a décerné, pour faits de sauvetage, diverses récompenses parmi lesquelles nous remarquons celles -ci :

Une médaille de 2ème classe, en argent, au sieur Clérot préposé des douanes, qui a opéré à Gouville, le 1er août 1867, le sauvetage d'une femme.

Une médaille de 2ème classe, en argent, au sieur France, baigneur à Villers-sur-Mer, pour le sauvetage d'une femme, à Auberville, le 5 juillet 1867.  

 

Avril 1879   -  Pêche des moules.  -  L'exploitation des moulières ci-après désignées est autorisée, savoir : Quartier de Caen : Moulières de Gonneville, d'Auberville, de Villers, d'Hermanville, de Lion, de l'Aiguillon, de Tracy, de Port, de Longues, de Huppain, de Ste-Honorine. Sous-quartier de Courseulles : Moulières de Figar, de Lombay, de Creuhot, de Lihan, de la Folie, de la Home, de l'Escorbat, de l'Anguille, de Langrune, de Saint-Martin, de Valet, de Haut-Rocher, des Grouins, de la Vieille-Pouque, de la Roquette, des Essarts, de Bernières, de Maragnan, de Germain, de la Roquette, de la Tunelle: de Saint-Gerbaut, de l'Epecque. 

Les moules pêchées en contravention seront reportées par les délinquants sur les bancs d'où elles proviendront. Il est défendu d'arracher les moules à poignée et de les cueillir avec d'autres instruments qu'un couteau, et de circuler sur les moulières avec des voitures ou des bêtes de somme. Il est défendu de pêcher et d'employer à un usage quelconque, notamment à l'engrais, les moules n'ayant pas la dimension minimum de trois centimètres.  

 

Décembre 1891  -  Mort de froid.  -  On a découvert dans un herbage, à Auberville, le cadavre du sieur Pierre Lemeunier, 42 ans, précédemment interné à l'asile du Bon-Sauveur. Il avait disparu du domicile de son frère depuis le 10 courant. L'enquête a fait connaître que la mort était due à une congestion cérébrale causée par le froid. (Source B-N)  

 

Octobre 1893  -  Le drame d’Auberville.  -  Les époux Roussel d’Auberville, prés Beuzeval, vivent, paraît-il, en mauvaise intelligence. Une scène violente éclatait entre eux vers le milieu de la semaine dernière. Roussel, prenant un maillet, frappa sa femme sur la tête, a coups redoublés, et la laissa pour morte. La scène, s'est passée en présence de deux enfants, dont, l’aîné a 13, ans. Ce pauvre petit s'est interposé entre le père et sa mère, mais le père, qui était résolu à tuer la mère sans faire de mal aux enfants, l’a rejeté vivement de côté. L'enfant sortit et courut demander aide aux voisins. Un seul osa s'aventurer dans la maison. Il vit Roussel qui croyant avoir tué sa femme, était en train de se couper la gorge avec son rasoir. 

« Que faites-vous là ? » crie-t-il. « Ca ne vous regardent  pas », lui répond  le misérable. Et, ce disant, celui-ci essaie successivement de se couper une veine du bras, et de se trancher la gorge. N'y parvenant point il monta au grenier et se pendit. On coupa la corde, mais trop tard. Roussel était mort. Sa femme a le crâne mis à nu, mais on ne désespère pas de la sauver. (Source B.N.)

 

Janvier 1901  -  Révocation du maire. -  Par décret présidentiel, M. Marguerite, maire de la commune d'Auberville, et révoqué de ses fonctions.  

 

Novembre 1909  -  Funèbres découvertes.  -  On a trouvé, dans le marais de Saint-Clair à Goustranville, près Dozulé, le cadavre de la dame Frénée, née Marie Lecomte. Elle aurait succombé à une congestion cérébrale.

— On a découvert dans un vieux bâtiment abandonné à Auberville, le cadavre de la veuve Paisnel, née Julia Saunier, 57 ans, originaire de Courseulles, marchande de moules. Elle avait succombé à une congestion. 

— Un charpentier de Honfleur, le sieur Alphonse Beaucour, 68 ans, a été trouvé mort près de la maison où il habitait seul. Il avait succombé à une congestion. 

— On a trouvé dans l'avant-port de Honfleur, le cadavre du sieur Paul Got, 51 ans, marin abord du « Souvenir ». Le canot du bateau ayant été retrouvé à la dérive, Got a dû tomber à l'eau en regagnant son bord. (Source B.N.)

 

Novembre 1909  -  Le temps.  -  La perturbation est générale. Tempêtes sur terre et sur mer. Sur notre région, pluies abondantes, grêle et vents violents qui déracinent les arbres. (Source B.N.)

 

Juillet 1913  -  A la croix d'un cimetière  -  Le jeune Lucien Daoulas, 7 ans, a été fort effrayé par la vue d'un corps se balançant à la croix principale du cimetière d'Auberville. C'était celui de Honoré Roussot, 58 ans. On ignore les motifs de son suicide. Un voisin la vu pris de boisson et paraissant d'allure bizarre ; il a pris chez lui la corde avec laquelle il s'est pendu.

Octobre 1913  -  Violent incendie.  -  Un violent incendie a détruit un bâtiment de la ferme Marie-Antoinette, bien connue des baigneurs et des touristes. Il a été causé par une lampe à pétrole qu'un  employé à renversé par mégarde. Le malheureux affreusement brûlé, a été transporté à l'hôpital dans un état très grave. Les pertes supportées par Mme Cerny, la propriétaire, sont estimées à une vingtaine de mille francs et non assurées.  

Juillet 1919  -  À propos d'une scène de jalousie.  -  Mardi soir, à propos d'une scène de jalousie, les femmes Marie Dozeville, 35 ans, et  Souty, 36 ans, toutes les deux journalières à Auberville, en sont venues aux mains près de la ferme Marie-Antoinette. La femme Dozeville a été renversée et frappée à coups de poing et à coups de pied. Le jeune Beau, 11 ans, a jeté des cailloux à la femme Souty, qui a été blessé au front.  

Septembre 1925  -  Inauguration du monument aux morts.   -  Le 20 septembre prochain, aura lieu l'inauguration du monument aux soldats morts pour la France.

A 10 h 30, Grand'messe à l'église d'Auberville, avec le concours de la Musique Municipale de Villers-sur-Mer.

A 12 h. 30, Ferme « Marie-Antoinette », Banquet par souscription, présidé par M. le Sous-Préfet de Pont-1'Evèque.

A 15 heures, Inauguration du monument par M. le Sous-Préfet de Pont-l'Evêque. Concert.

Tous les anciens mobilisés d'Auberville et les parents des soldats morts pour la France sont invités à prendre part au banquet.

Le prix de souscription est fixé à 28 fr.

Pour la bonne organisation, prière de se faire inscrire avant le 17 septembre au soir, dernier délai, chez M. Thouret ou M. Loslier, conseillers municipaux.

Juillet  1928  -  L’église et le temple cambriolés.  -   Un malfaiteur a pénét dans l'église d'Houlgate en brisant un vitrail et a vidé tous les troncs, un cambriolage a été également commis au temple protestant.

M. abbé Lajoye, curé de Houlgate, a donné le signalement d'un individu dont l'allure lui a paru suspecte.

 

Février 1929  -  Victime du froid.   -   Le domestique Julien Rabel a trouvé, dans un labour appartenant à Mme Veuve Cavelier, le cadavre de Georges Halley, 64 ans, journalier à Auberville, qui avait succombé à une congestion par le froid.

 

Mars 1930  -  Une femme sans cœur.  -  Sur plainte du maire d'Auberville, les gendarmes de Villers-sur-mer ont dressé procès-verbal contre une femme Fequet, 32 ans, pour mauvais traitements sur une fillette placée chez elle en nourrice, la petite Geneviève Goron, qui porte des traces de coups aux bras, aux reins et au visage.

 

Août 1931  -  Travaux de défense du littoral.  -  Communes de Villers et d'Auberville. Un syndicat de propriétaires à cheval sur les communes de Villers et d'Auberville s'est formé sous le régime d'une association syndicale autorisée pour l'exécution d'importants travaux de défense de la falaise comportant principalement la construction d'une digue longitudinale, d'épis et de murs de soutènement pour le rétablissement des voies publiques détruites par les glissements.

 

Août 1931  -  Électrification.  -  Le nombre des communes du Département est de 763 sur lesquelles 53 seulement étaient électrifiées avant la guerre. Le nombre signalé en août 1931 était de 579.

A l'heure actuelle le nombre des communes du Calvados pour lesquelles une autorisation de circulation de courant a été délivrée par le service du Contrôle est de 611. La construction des réseaux ruraux se poursuit donc à une allure satisfaisante.

 

Septembre 1942  -  Pour les prisonniers.  -  A Villers-sur-Mer, le Comité des Oeuvres de guerre du secteur de Villers, Auberville, Branville, Saint-Pierre-Azif et Saint-Waast-en-Auge organise pour le dimanche 27 septembre, à 14 h., au jardin public (en cas de pluie, garage Delavenne, rue de Dives), une grande vente aux enchères avec kermesse, loteries, jeux divers, concours de costumes normands il y sera vendu de tout... offert par la population du secteur, depuis les produits complets de la ferme en partant de la terre, en passant par l'étable, la basse-cour, le grenier, les arbres fruitiers, et également des objets de commerce. Buvette, pâtisserie. Entrée gratuite, garage pour vélos.

 

Mai 1944  -  La pêche aux moules.  -  La pêche des moules est autorisée du lever au coucher du soleil sur les moulières ci-après désignées du 30 avril au 31 octobre, L'Aiguillon, Lion-sur-Mer (partie salubre), Hermanville, la Ronde, Colleville du 1er mai au 30 septembre, la Fosse, Guinehaut-Est, Guinehaut West ; 1er mai au 30 novembre, Longues-sur Mer, Marigny, Commes, Huppain ; 15 mai au 15 septembre, Le Ratier; 15 mai au 30 septembre, Gonneville, Auberville, Villers (dite du Plateau).

L'exploitation est rigoureusement interdite sur les moulières ci-après Vierville, les Essarts, la Caillotuière, le Rocher, la Roque, le Pontiers, Port-en-Bessin Est et West, Sainte-Honorine-des-Pertes, le Figard, le Capet, le Vilain, la Folie, Villerville, le Quilhoc, L'Anguille, les Iles, le Gruin, l'Epée, Lion-sur-Mer (partie insalubre).

7 -  Auberville (Calvados)  -  Vieille Maison Normande  -  Ferme du Chaos

57    VILLERS-SUR-MER  -  Le Manoir d'Auberville.  -  LL.

130  -  Vue prise des Falaises d'AUBERVILLE.

116  -  AUBERVILLE.  -  Les Falaises.

AUBERVILLE (Calvados)  -  La Ferme du Manoir.

59   ENVIRONS DE VILLERS   -   Vieux Lavoir du Manoir d'Auberville.  -  LL.

AUBERVILLE-SUR-MER  -  Ferme Marie-Antoinette.

1  -  Auberville (Calvados)  -  Ferme Liégeard

AUBERVILLE-SUR-MER

Ferme Marie-Antoinette.

RESTAURANT de la FERME MARIE-ANTOINETTE  -  Auberville-sur-Mer

Route de Deauville-Cabourg  27   -   Villers-sur-Mer (Calvados)

10   -   Auberville (Calvados)   -   Ferme de la Corniche

Commentaires et informations : Facebook - @