UN SIÈCLE D'HISTOIRE DU CALVADOS

AUTELS - ST - BAZILE

Canton de Lisieux

Les habitants de la commune d'Autels-Saint-Bazile sont nommé les ............................


Juin 1866   -   Décret impérial.   -   Par décret impérial du 9 juin 1866, la commune des Autels-Saint-Bazile est autorisée à s'imposer extraordinairement, pendant treize ans, à partir de 1870, la somme totale de 8300 francs environ, destinée au paiement du prix des terrains nécessaires à l'élargissement du chemin d'intérêt commun n° 90, de Saint-Basile à Livarot.

 

Septembre 1888  -  Vache cirée.  -  Aux Autels-Saint-Bazile, le sieur Louis Désert, cultivateur à St-Germain-des-Sablons a reconnu une petite vache bretonne qui lui avait été volée. Elle se trouvait alors dans la cour du sieur Paul Duclos, couvreur, lequel prétend l'avoir achetée d'un tiers. Le voleur pour qu'on ne pût reconnaître la vache, dont la tête était blanche, l'avait passée au cirage.  

 

Février 1896  -  Explosion d’une alambic.  -  Le sieur François Houel, 54 ans, et sa femme Augustine, 56 ans, fermiers aux Autels-Saint-Bazile, ont été blessés accidentellement par l'explosion d'un alambic installé dans leur appartement.  (Source : Le Bonhomme Normand)

 

Mars 1896  -  Tentative de suicide.  -  Le sieur Alfred Paynel, âgé de 45 ans, propriétaire aux Autels-St-Bazile, a tenté, la semaine dernière, de se donner la mort en se tirant un coup de revolver. Interrogé sur le motif qui l'avait poussé à attenter à ses jours, Paynel a déclaré que c'était parce qu'il avait eu une querelle avec sa femme. (Source : Le Bonhomme Normand)

 

Décembre 1899   -   Bague révélatrice.  -  A la suite de deux vols récents chez le sieur Nivet, propriétaire aux Autels-Saint-Basile, la gendarmerie de Livarot a arrêté le nommé Georges Germain, 26 ans, domestique à la Chapelle-Haute-Grue, sur lequel les soupçons s'étaient portés. Parmi les objets soustraits, se trouvait une bague en doublé. Marié depuis une quinzaine de jours, Germain n'avait eu rien de plus pressé que d'offrir la bague volée à son épouse, servante dans une autre exploitation. Celle-ci la porta, la croyant acquise à beaux deniers comptants par son mari, et le voleur fut découvert. (Source : Le Bonhomme Normand)  

 

Novembre 1900   -   Suicide.  -  Le sieur Alfred Paynel, 43 ans, propriétaire aux Autels-Saint-Bazile, près Livarot, était hanté depuis longtemps par la pensée du suicide.  (Source  : Le Bonhomme Normand)

 

Mars 1908  -  Découverte d'un cadavre.  -  Le cadavre d'un nommé Adolphe Marie, journalier, âgé de 58 ans, habitant Crouttes (Orne), a été découvert dans la rivière la Morne, sur le territoire de la commune des Autels-Saint-Bazile.  

 

Septembre 1912  -  Incendie.  -  Jeudi soir, un incendie s'est déclaré dans des bruyères appartenant à Mme De Brécourt, des Autels-Saint-Bazile. Les pompiers de livarot, mandés en toute hâte, sont arrivés aussitôt et ont commencé à arrêter l'incendie.

 

Octobre 1923  -  Élection du maire.  -  M. Firmin Lemarchand a été élu maire des Autels-Saint-Bazile à l'unanimité.  

 

Mars 1936  -  Élections des maires.   -   Le Conseil municipal de Mézidon a procédé à l'élection d'un maire en remplacement de M. Lavergne, démissionnaire pour cause da départ. 

M. Lacroix, deuxième adjoint, a été élu par 11 voix sur 13 votants. 

— M. Arthur Huard, maire des Autels-Saint-Bazile, a dû se démettre de ses fonctions par suite de son départ pour Méry-Corbon. 

M. Gourpil Élie, a été élu maire par 6 voix sur 9 votants. (Source : Le Moniteur du Calvados)

 

Décembre 1937  -    Les pronostics de l'Abbé GABRIEL.      Baromètre : Le 12 décembre, à 7 h. du matin : 756.  Le 13 décembre, à 7 h. du matin : 751.

Thermomètre :  Maximum :  8° 0.  -  Minimum : 1° 0.

Pluie dans les 24 heures : 0 m/m 3.

Le temps du 13. —  Pluie.

Temps probable pour le 14.   Vents des régions Sud-Ouest à Nord-Ouest forts. Temps nuageux, pluvieux, suivi d’éclaircies et d'averses. Baisse de température.  (Source : Le Moniteur du Calvados)  

 

Février 1938  -  On arrête un père indigne.  -   La gendarmerie a arrêté sous l'inculpation d'attentats à la pudeur sur la personne de sa fillette âgée de 6 ans, le nommé René Blais, 33 ans, cantonnier aux Autels-Saint-Bazile. Blais, qui a passé des aveux complets, a été écroué à la prison de Lisieux. (Source : Le Moniteur du Calvados)  

 

Octobre 1938   -   Un garde est blessé d’un coup de fusil.   -   M. René Laurent, 39 ans, garde particulier aux Autels-Saint-Bazile, effectuait une tournée dans le parc du château de Saiut-Bazile, quand il aperçut sa femme aux prises avec plusieurs personnes. Comme il voulait intervenir dans la discussion, une lutte s'engagea au cours de laquelle le fusil du garde se brisa. Comme il était chargé, le coup, partit, atteignant Laurent à la fesse gauche et au poignet droit.

Le garde déclara aux gendarmes de Livarot qu'il avait reconnu parmi ses agresseurs un nommé Roger Dubois, 25 ans, couvreur et gardien d'herbage, demeurant à Montpinçon. Mais ce dernier, interrogé, donne une version différente de l'affaire, ainsi d’ailleurs que plusieurs autres personnes.

Le docteur Sorel, de Livarot, a examiné Laurent, dont les blessures ne sont que superficielles. Une enquête est ouverte.   (Source  : Le Moniteur du Calvados)

Mai 1944  -  Les bestiaux disparaissent.  -  4 génisses qui se trouvaient dans un herbage en bordure de la route de Trun à Livarot, ont disparu. M. Elie Gourmil, 59 ans, cultivateur, à qui elles appartenaient, a porté plainte pour préjudice de 72 000 fr. Enquête.  

 

Septembre 1946  -  Onze prisonniers s’évadent.  -  La négligence coupable des autorités qui en ont la garde et l’incroyable liberté dont les prisonniers boches bénéficient chez nous depuis un an, malgré nos continuelles protestations, vient de porter ses fruits, durant la même journée, onze « chleuhs » employés chez des cultivateurs de Fervaques, la Chapelle-Haute-Grue, des Autels-Saint-Bazile, de la Follière-Abenon ont pris la clef des champs. 

La simultanéité de départs effectués dans une même région autorise à penser que l’on se trouve en présence d’évasions concertées. Ainsi nous en sommes arrivés maintenant au stade des « voyages collectifs organisés » ! 

Aura-t-on cette fois compris en haut lieu qu’il convient de prendre d’urgence les mesures élémentaires qui s’imposent, à commencer par la mise à pied de ceux dont l’incapacité nous couvre de ridicule ? (Source : Le Bonhomme Libre)  

 

Octobre 1946  -  Six ans après.  -  Une enquête patiemment menée par les gendarmes de Livarot vient d’amener l’arrestation aux Autels-St-Basile, de André Louvet, 33 ans, ouvrier agricole, qui avait dérobé, en février 1940, une somme de 180 000 fr. et un sac à main contenant des bijoux, chez M. Cippière, demeurant à Le Renouard (Orne) (Source : Le Bonhomme Libre)

AUTELS - SAINT - BAZILE  -  L'Église

Commentaires et informations  :  Facebook - @