BARBEVILLE

Canton  de  Ryes

Les habitants de la commune de Barbeville sont des Barbevillais, Barbevillaises

Juin 1868   -   La sécheresse.    -   Depuis plus de 15 jours, nos cultivateurs demandaient de l'eau, leurs voeux sont exaucés, il a plu. La terre est tellement sèche que cette pluie n'est peut-être pas encore suffisante, mais elle aura toujours rendu de grands services.

L'orage de vendredi et dimanche a été peu violent à Caen, et les nouvelles que nous recevons de divers points du département nous disent qu'il n'y a occasionné que d'insignifiants dégâts. Il n'en a pas été de même dans l'Eure où, outre la pluie, il est tombé de la grêle.

Dans les environs de Bourg-Achard, de l'arrondissement du Havre, les colzas ont légèrement souffert, ainsi que les blés qui se sont couchés en quelques endroits. Somme toute, la grêle n'a pas occasionné trop de graves avaries. La récolte des pommes de terre continue de donner des plus belles espérances.

La moisson est déjà commencée dans le Midi, et partout elle se présente sous le plus belle aspect.  

 

Décembre 1880  -  Les suites des expulsions.  -  MM. .Gérard, maire de Barbeville ; de Nolandé, maire de Cottun ; de Bonvouloir, maire de Magny, et de Vaulogé, maire de Tour, arrondissement de Bayeux, viennent d'être suspendus de leurs fonctions pour deux mois, par arrêté préfectoral, pour avoir, lors de l'expulsion des Prémontrés de Mondaye, pris part à la manifestation organisée contre les agents de l'autorité. Le ministre de l'intérieur, qui est seul compétent pour prendre cette mesure, vient de les révoquer par arrêté du 7 décembre.  

 

Février 1888  -  Vol qualifié.  -  Virginie Pesquerel, est âgée de 20 ans et demi, elle est née à Neuilly. En novembre 1886, elle était, à Barbeville, au service des époux Rolland, dont la femme était toujours souffrante. Elle quittait cette maison au mois de juillet 1887, pour se placer à Castillon, chez le sieur Féron. En partant, elle emporta une montre, une chaîne en or et d'autres bijoux. On soupçonna une femme Lehoux, qui avait soigné la dame Rolland. Cette femme fut arrêtée et fit trois semaines de prison préventive. Le jury a été indulgent, il a accordé des circonstances à la fille Pesquerel qui a été condamnée à 18 mois.  

 

Mars 1888  -  Les voleurs de presbytères.  -  Dimanche dernier, pendant la grand'messe, et ce jour-là, fête des Rameaux, tout le monde était à l'église, des voleurs se sont introduits dans le presbytère de Barbeville. Ils ne se sont pas contentés de dérober l'argent et autres objets de valeur qui leur sont tombés sous la main, mais ils se sont en outre attaqués avec rage sur les meubles du presbytère, qu'ils ont brisés avec un acharnement qui ferait croire à une vengeance.  

 

Janvier 1891  -  Mutilation d’animaux domestiques.  -  Un individu inconnu s'est introduit mercredi dans un herbage du sieur Hurel, cultivateur à Barbeville, et a mutilé 12 veaux : Perte, 58 fr.

 

Avril 1913  -  Une noyée  -  On a trouvé près du pont de Barbeville, dans la Drômme, le cadavre d'une femme de grande taille, âgée de 35 à 40 ans, paraissant étrangère au pays, vêtue d'habits usagés ; son identité n'a pu encore être établi.

 

Mars 1929  -  Bois à bon compte.  -  Sur la plainte de M. André Henri, cultivateur à Barbeville, la gendarmerie s'est livrée à une enquête qui a permis de retrouver les auteurs de différents vols de bois commis au préjudice du plaignant. C'est la nommée Marie-Louise Sebire, ex-femme Mariette, demeurant à Barbeville, et le nommé Joseph Livet, actuellement détenu à Caen. Ces personnes auraient enlevé 300 perches en bois d'épine.  

 

Décembre 1944  -  Suites mortelles d’un accident.  -  M. l’abbé Girardin, curé de Barbeville, qui avait été blessé très grièvement par une automobile, est décédé à l’hôpital de Bayeux.

BARBEVILLE   -  Château des Monts
BARBEVILLE (Calvados)  -  L'Église

Commentaires et informations 

 Facebook @