BEAULIEU

Canton du Bény-Bocage

Les habitants de la commune de Beaulieu sont nommés les Belliloquois et les Belliloquoises.


Août 1860  -  Kilométrage des lignes, poteaux indicateurs.  -  Les opérations ayant pour but le kilométrage complet des lignes et la pose des poteaux indicateurs au croisement en rase campagne des lignes vicinales, ainsi que des tableaux indicateurs dans les traverses bâties, sont à l'étude, inséparables les unes des autres, elles ne pourront être terminées que simultanément.

Les plans généraux de chaque ligne demandés aux agents-voyers me sont indispensables pour contrôler ce travail d'une manière efficace, ces plans vont être livrés dans un très-bref délai, ce travail si important, si utile en même temps, recevra avant la fin de l'année une exécution presque complète.

 

Août 1854  -  Couvertures en chaume. Incendies.  -  La délibération du Conseil d'arrondissement de Bayeux dans laquelle cette assemblée émet le vœu :

1° Qu'un arrêté général proscrive les couvertures en chaume, et rende obligatoire l'emploi de la tuile et de l'ardoise dans les villages ou hameaux agglomérés.

2° Que le Conseil général vote un crédit suffisant pour accorder des subventions aux propriétaires nécessiteux. Considérant, quant au premier objet, qu'un arrêté préfectoral a pourvu à cette nécessité préventive, le système de subvention, dont la difficile répartition ne serait pas le moindre inconvénient et dont le chiffre ne saurait être indiqué, grèverait le budget départemental d'une dépense qu'on ne peut raisonnablement lui imposer. Par ces motifs, dit qu'il n'y a lieu à délibérer.

 

Mai 1868   -   Une circulaire.   -   Quelques du cas de morve s'étant produits dans le département, M. le préfet croit devoir rappeler à MM. les maires que, au terme de la loi, les détenteurs de chevaux morveux doivent immédiatement avertir l'administration municipale, qui, de son côté, doit aussitôt faire visiter, par un vétérinaire, les animaux infectés. Cette visite donne lieu à la rédaction d'un procès-verbal, dans lequel les parties intéressées peuvent insérer leurs observations.

Les chevaux reconnus atteints de la morve doivent être abattus, tailladés et enfouis sur le champ. Les écuries dans lesquelles ils auront séjourné devront être purifiées et leur harnais désaffectés.

 

Avril 1874   -   Mort Accidentelle.  -  Le 25 avril, un enfant de 3 ans, le petit Nicolas-Eugène Buat, demeurant à Beaulieu, canton de Bény-Bocage, chez ses parents, est tombé accidentellement dans un lavoir du hameau du Val et s'y est noyé. L'eau avait une profondeur de 90 centimètres. C'est la malheureuse grand'mère de cet infortuné, qui, arrivée un instant après sur le théâtre de l'accident, a retiré de l'eau le corps de son petit-fils.

 

Novembre 1880  -  Au loup !  -  Les loups ont déjà fait leur apparition dans le Calvados. A Beaulieu, canton de Bény-Bocage, dans un herbage appartenant au sieur Le Boucher, ils ont dévoré un veau. 

 

 Avril 1885  -  Un Conseil municipal dissous.  -  Le conseil municipal de la commune de Beaulieu est dissous, aucun de ses membres ne consentant à remplir les fonctions de secrétaire.

 

Octobre 1913 Nécrologie  -  Samedi dernier avait lieu l'inhumation de M. Bachelot, maire de Beaulieu, décédé mercredi matin des suites de blessures reçu la veille, mardi l'après-midi. Le malheureux, accompagné de son domestique, rentrait un poulain à l'écurie lorsque l'animal, sans doute surpris, fit soudain un écart et, serrant M. Bachelot contre le mur, lui broya le corps.Beaulieu

Septembre 1923  -  Un septuagénaire se jette dans un puits.  -  Âgé de 75 ans, M. Cailly Victor, demeurant chez les époux Gilbert, ses fille et gendre, cultivateurs à Beaulieu, a mis fin à ses jours le 5 septembre dernier, en se jetant dans un puits. Le malheureux vieillard avait eu, il y a 5 ans, une congestion cérébrale. Déjà, il y a deux ans, il essaya de se suicider en se jetant dans un lavoir, il en fut retiré par son gendre, M. Gilbert.

BEAULIEU (Calvados)  .  Le Vieux Château

Commentaires et informations

Facebook @