BRANVILLE 

Canton de Dozulé

Les habitants de la commune sont des Branvillais, Branvillaises


Septembre 1886  -  Chiche.  -  Depuis quelque temps, la femme à Rendmal reprochait à son époux de ne plus l'aimer et de n'être plus bon à rien.

— Qui qu'tu dis ? répondait le mari... D'mande à toutes les filles d'Branville, a t'diront que j'sieux un gas cailli.

— Té ! reprenait la dame... T'es un propr' à rin !... Tu n's'rais pas capable d'faire comm' Piqueterre, qui s'est j'té par la f’nêtre par amour pour sa femme...

— Tu cré ?... Eh ben ! tiens... Et sur ce, Rendmal sauta par la fenêtre, et, en tombant, se foula le pied et autre chose itout.

Sa femme le regrette. Car elle n'est pas plus avancée qu'avant, au contraire !

 

Juillet 1893  -  Une bande de voleurs.  -  Une bande de voleurs exploite, depuis quelque temps, les cantons de Dozulé et de Mézidon. À Heuland, à Bourgeauville, à Branville, c'est du cidre, ce sont des volailles qui disparaissent, A Cricqueville, les mêmes malfaiteurs, sans doute, en l'absence d'une dame Vimont, propriétaire, et de sa servante, sont entrés avec effraction et sont partis en emportant cinq billets de 100 francs, deux montres en or, une chaîne et des bijoux, le tout évalué à 1 200 francs.

A Cléville, des malfaiteurs se sont introduits dans la maison de M. Pigache, maire, et ont fouillé les appartements, pendant que les maîtres et les domestiques étaient à la messe. Ils n'ont trouvé que le porte-monnaie de Mme Pigache, contenant 80 fr., et ont emporté les chaussures du fils Pigache, également absent.

Des malfaiteurs sont entrés dans la maison de M. Fontaine, demeurant à Beaufour, et ont volé un billet de banque de 100 francs et quelques bijoux d'une valeur d'environ 400 fr. Ils n'ont pu heureusement réussir à forcer la serrure du coffre-fort. (Source B.N.)

 

Août 1912  -  Inauguration  -  Dimanche 11,  a eu lieu l'inauguration d'un superbe calvaire en granit, route de Bayeux à Courseulles. Mgr Lemonnier, évêque de Bayeux, présidait la cérémonie à laquelle assistait une foule énorme.

 

Juillet 1916  -  Les faiseuses d’anges.  -  Une femme Letorey, 27 ans, gardienne d'herbages à Branville, s'étant trouvée enceinte, sans doute contre son gré, eut recours aux bons, ou plutôt aux mauvais offices d'une femme Lefort, 30 ans, journalière à Cricqueville, pour la tirer de cette situation, qu'elle jugeait encombrante. La femme Letorey fit des confidences, les langues marchèrent et la justice eut vent de l'affaire. Malgré les aveux de sa complice, la femme Lefort nia toute participation au crime. Les deux accusées ont une mauvaise réputation, le femme Lefort, notamment, passe, dans la contrée, pour une professionnelle du genre d'opérations qu'on lui reproche. Elles ont été condamnées : la femme Lefort, à deux an de prison ; femme Letorey, à un an de la même peine.

 

Avril 1924  -  Mort accidentelle.  -   Les gendarmes ont découvert sur la route de Touques à Beaufour, le cadavre de M. Langlois François, 65 ans, domestique à la ferme des Chartreux à Branville. Des voisins ont aperçu M. Langlois quelques instants avant l'accident monté sur un mulet avec un chargement de quelques bottes de foin. Tout porte à croire que c'est par suite d'un brusque écart de l'animal que la victime fut projeté à terre avec violence et ne put se relever. Le médecin, mandé en hâte, ne put que constater le décès.  

 

Juillet 1925  -  Inauguration du service des eaux.   -  Cette fête sera célébrée à Branville, le dimanche 9 août, sous la présidence de M. Cron, assisté de M. Flandin, député, et du sous-préfet de Pont-l'Evèque. La fanfare d'Houlgate prêtera son concours.

A 12 heures, à la Marie, réception des autorités ; à 12 h. 30, banquet ; à 15 heures, inauguration du service des eaux ; à 16 heures, course cycliste ; jeux nombreux et fête foraine. A 21 heures, retraite aux flambeaux suivis de feu d'artifice et bal.

 

Septembre 1926  -  Inauguration de vitraux.  -  Une très jolie fête religieuse a marqué à Branville l'inauguration de cinq fenêtres refaites dans leur style primitif.

A la messe, un groupe de jeunes filles dirigé par Mlle Lepecq, chanta le « Kyrie », « le Sanctus » et « l'Agnus Dei » de Gounod. Mgr Leboucher, qui présidait cette fête, prononça un magnifique discours.

Aux vêpres, on put entendre la prière de l'abbé Perreyre, chantée par Mme Dubosq. Les chants liturgiques furent donnés par un jeune enfant, Gabriel Desrues, dont le talent précoce est plein de promesses.

La coupe tendue par Mmes C. Lepecq et Y. Le Bars fut largement remplie. Cette fête fut pour la paroisse une bien belle journée, dont le souvenir reste ineffaçable dans la mémoire de tous les paroissiens.

 

Février 1940  -  Découverte macabre.  -   M. Cointe, journalier, demeurant à Saint-Vaast-en-Auge, qui se rendait à son travail, a découvert, dans un fossé du chemin de grande communication 281, à Branville, le corps de M. Émile Lecarpentier, â de 60 ans, ouvrier agricole, domicilié à Saint-Martin-aux-Chartrains.
Prévenu immédiatement, M. Lepecq, maire de Branv
ille, fit mander le docteur Leherissey, de Villers, qui ne put que constater le décès, vraisemblablement à une congestion provoquée par le froid.    

 

Septembre 1942  -  Pour les prisonniers.  -  A Villers-sur-Mer, le Comité des Oeuvres de guerre du secteur de Villers, Auberville, Branville, Saint-Pierre-Azif et Saint-Waast-en-Auge organise pour le dimanche 27 septembre, à 14 h., au jardin public (en cas de pluie, garage Delavenne, rue de Dives), une grande vente aux enchères avec kermesse, loteries, jeux divers, concours de costumes normands, il y sera vendu de tout... offert par la population du secteur, depuis les produits complets de la ferme en partant de la terre, en passant par l'étable, la basse-cour, le grenier, les arbres fruitiers, et également des objets de commerce. Buvette, pâtisserie. Entrée gratuite, garage pour vélos.

Vue de Branville par Annebault (Calvados) 

BRANVILLE par Annebault (Calvados)

École de Branville (Calvados)

BRANVILLE par Annebault (Calvados)  -  Le Carrefour

BRANVILLE par Annebault (Calvados) -  Le Carrefour

BRANVILLE par Annebault (Calvados) -  Le Bourg

Vue de BRANVILLE, par Annebault (Calvados)

Commentaires et informations : Facebook - @