CAINE (La)

Canton d'Évrecy

Les habitants de la commune La Caine sont appelés les


Juin 1868 - La sécheresse. - Depuis plus de 15 jours, nos cultivateurs demandaient de l'eau, leurs voeux sont exaucés, il a plu. La terre est tellement sèche que cette pluie n'est peut-être pas encore suffisante, mais elle aura toujours rendu de grands services.

L'orage de vendredi et dimanche a été peu violent à Caen, et les nouvelles que nous recevons de divers points du département nous disent qu'il n'y a occasionné que d'insignifiants dégâts. Il n'en a pas été de même dans l'Eure où, outre la pluie, il est tombé de la grêle.

Dans les environs de Bourg-Achard, de l'arrondissement du Havre, les colzas ont légèrement souffert, ainsi que les blés qui se sont couchés en quelques endroits. Somme toute, la grêle n'a pas occasionné trop de graves avaries. La récolte des pommes de terre continue de donner des plus belles espérances.

La moisson est déjà commencée dans le Midi, et partout elle se présente sous le plus belle aspect.

 

Mai 1869 - Les récoltes. - les blés croissent avec vigueur surprenante ; les seigles ne sont pas moins magnifiques, et donnent lieu à de grandes espérances.

Les semis de mars, que, dans un moment de terreur l'on avait généralement condamnés, sont bien levés et couvrent la terre d'une végétation qui fait prévoir un rendement.

Les pommiers et les poiriers couverts de fleurs, paraissent d'immenses bouquets, dont la transformation s'opère dans de bonnes conditions. Nos colzas ont beaucoup souffert des intempéries de mars.

Dans l'Eure, ils sont pour la plupart ravagés par les pucerons, et bon nombre de champs ont déjà été retournés.

 

Avril 1879  -  Répartition de secours pour les bâtiments communaux.  -  Le Conseil répartit entre les communes inscrites ci-après une somme de 13 130 fr. à prélever sur le crédit de- 15 000 fr. porté au budget de 1879 sous le titre : Subvention pour acquisitions, travaux et réparations d'églises, mairies et autres édifices communaux. Caine (La), travaux au cimetière 100 fr.

 

Août 1917  -  L’église s’adapte ! -  Les temps que nous vivons ne permettent guère la minutie des anciennes observances religieuses, aussi le Pape s'est-il décidé à les abolir en notable partie. Désormais, l'usage des oeufs, du laitage et de la graisse sont permis en tout temps, même pendant le carême et les jours de jeune. On peut aussi manger de la viande et du poisson. Les vendredis et samedis sont, maintenant, jours de jeune et d'abstinence pendant le carême. Resteront cependant à observer le mercredi des Cendres, les quatre-temps et les veilles de fêtes jusqu'à midi seulement. L'avance de l'heure n'est pas prévue.

 

Septembre 1917  -  Accident de voiture. -  On a trouvé, l'autre jour, au carrefour de la route d'Oullières à La Caine, canton d'Évrecy, une voilure complètement renversée, sous laquelle gisait, la figure enfouie dans la terre, le cadavre de Mme Duhamel, 42 ans, cultivatrice à Montigny. On ignore comment cet accident s'est produit.  

 

Avril 1931  -  Subvention.  -  Un crédit de 15.000 francs est affecté au budget de. 1931, à titre de subventions aux communes, pour les travaux à exécuter aux maisons d'école et pour le renouvellement des mobiliers scolaires. Un certain nombre de demandes ont été présentées. La Commission des Travaux publics propose de donner satisfaction à ces demandes à concurrence d'une somme totale de 9.700 fr., conformément aux propositions suivantes faites par M. le Préfet :   La Caine. — Travaux à l'école intercommunale. 300 fr.

 

Juin 1940 - L'heure allemande. - On sait que l'Allemagne est à l'Est de la France et que, par conséquent, le soleil s'y lève plus tôt. La différence est assez grande pour faire un écart d'une heure entre Paris et Berlin. Aussi nous a-t-on invités à avancer nos montres et nos horloges dans la nuit de lundi à mardi. Nous étions déjà pourtant à l'heure d'été ! Qu'importe, en cette belle saison que nous lever une heure plus tôt !

 

Septembre 1942   -   Pour les prisonniers.   -   A La Caine, grande journée du prisonnier organisé par les jeunes Equipe de France, au profit des prisonniers de guerre de La Caine et de Préaux-Bocage, dimanche prochain 20 septembre. Le matin messe à La Caine pour les prisonniers : à 14 h., Ouverture du programme de bienfaisance (nombreux comptoirs) : à 17 h., Programme théâtral avec le concours d'artistes parisiens et caennais. Grand concours de chanteurs amateurs.

Location des places et inscriptions pour le concours de chant chez M. Dudouyt, château de La Caine (tél. 1 à La Caine). A l'issue de la séance, vente aux enchères de que lots de toutes sortes offerts par de nombreuses personnes.

 

Juin 1944    -   Les Bombardement.   -   Aux premiers jours de la bataille de Normandie, l'état-major du groupe Panzer Ouest commandé par le général von Schweppenburg s'installa au château de La Caine. Les Alliés furent avertis de cette présence et la Royal Air Force lança le 10 juin 1944 un raid aérien de plus de 100 avions, détruisant la majeure partie des véhicules et des moyens de communications à un moment crucial de la bataille.

76   Une Cour de Ferme aux environs d'Harcourt

Commentaires et informations 

 

 Facebook @